La Gestion différenciée

"C’est gérer autant que nécessaire, mais aussi peu que possible"

Devise de la ville de Lausanne

 
La gestion raisonnée des espaces publics c’est la conception ET la gestion raisonnée des espaces. Selon les sites et leurs particularités il s’agit de ne pas donner la même intensité d’entretien. La démarche va donc au-delà du "zéro phyto" et du plan de désherbage.


La mise en œuvre de la gestion différenciée se fait en plusieurs étapes et doit être accompagnée par une communication forte. Ci-dessous les différentes échéances :

 

Capture décran 2021 06 16 à 18.45.35

 

 

En coopération avec le CAUE et les agents techniques nous élaborons un plan de gestion basé sur 3 niveaux de gestion prenant en compte la nature et les usages des espaces :

  1. Gestion soutenue : Espace «de prestige» dont l’aspect doit être soigné. Ex:, mairie,le devant de la salle Bellevue ...
  2. Gestion intermédiaire : Entretien modéré, sans présence permanente de l’équipe Ex : lotissements, groupe scolaire
  3. Gestion extensive : Flore spontanée préservée, interventions minimales. Ex : boisements, prairies


Le même principe s’appliquera pour les voies communales :

  1. Voiries dans les différentes parties du bourg : Gestion plus soutenue, plus régulière
  2. Voiries hors bourg : Intervention 3x par an maximum, gestion différenciée des accotements enherbés
  3. Chemins et sentiers communaux : Gestion extensive, Intervention annuelle.

 

La communication auprès des habitants, des élus, des scolaires sera au centre de cette mise en place. Nous prévoyons des expositions et des affichages ainsi que des moments d’échange  pour expliquer les différentes étapes de la gestion différenciée.

Pour télécharger un document sur la gestion différenciée : Cliquez ICI 

 

 

La Gestion des déchets

 

La commission environnement a la chance d’avoir parmi ses membres notre élu au SEMOCTOM, Pascal LepageAinsi nous avons le projet de stabiliser et élargir notre coopération avec cet acteur important sur notre territoire. La gestion des déchets fait donc partie des sujets que la commission environnement souhaite prendre à bras de corps pendant les mois à venir.

Nous travaillons actuellement sur plusieurs sujets :

  1. Mise en place d’une plateforme de broyage

Les détails de ce projet sont encore à définir mais nous pouvons d’ores et déjà annoncer que nous souhaitons mettre en place une plateforme de broyage pour le service technique de la commune et les habitants. Cela permettra de soulager la fréquentation des déchetteries du Semcotom, surtout aux périodes fortes en tonte et élagage et aussi de valoriser nos déchets verts. Tous les habitants de Cambes pourront profiter de la mise à disposition du broyat pour pailler leurs jardins, lassifs et potagers. Un moyen gratuit et efficace de réduire l’arrosage et valoriser la matière première verte.

  1. Mise en place d’un conteneur à verre supplémentaire sur le haut de Cambes. Afin de faciliter l’accès au conteneurs à verre nous allons en remettre un deuxième dans le haut de Cambes. Ainsi tous les habitants pourront encore plus facilement effectuer le geste du tri du verre, facteur très important dans la réduction des déchets « classiques ».
  1. Point d’apport volontaire de biodéchets : Ce projet est également à l’étude en collaboration avec le SEMOCTOM. Nous vous en dirons plus très vite !

 

Nous appelons d’ailleurs au civisme de toutes et tous et vous rappelons que les dépôts sauvages, même à côté des conteneurs à verre sont interdits.

Merci de bien vouloir également respecter l’interdiction du brûlage des déchets verts dans vos jardins !

 

La Gestion des ressources 

 

La commission environnement souhaite travailler avec les différents syndicats et fournisseurs de ressources et d’énergie qui oeuvrent dans le ville de Cambes. Les différents sujets que nous allons aborder et que nous espérons mettre en place dans les années à venir sont :

 

  • Electricité et éclairage (SDEEG)
    • Extinction des lumières une partie de la nuit pour une économie d’énergie et d’argent ainsi que l’amélioration des voies dites noires des animaux nocturnes
    • Installer des candélabres solaires afin d’utiliser des énergies renouvelables au fur et à mesure de la modernisation de notre matériel 
    • Modernisation du réseau existant et réflexion sur sa structuration : renforcer l’éclairage à certains endroits stratégiques (près des arrêts de bus par exemple) et minimiser le nombre d’éclairages sur d’autres parties (par exemple vers la place de l’église) où le SDEEG a déjà constaté une trop importante densité de matériel
  • SIEA
    • Communication sur la préservation de l’eau et accompagnement des habitants sur ce sujet
  • ALEC 
    • Diagnostic des différents locaux municipaux pour une amélioration de leur utilisation des énergies.

 

Paysage et diversité

 

La nature de notre territoire est marquée étroitement par l’agriculture et nous souhaitons travailler sur le maintien des terres agricoles et sur la protection du paysage et la biodiversité dans notre village. Ces sujets d’actualité demandent une implication majeure dans le PADD (plan d’aménagement et de développement durable) et l’élaboration du futur PLU de Cambes et coopération avec la commission urbanisme.

Nous sommes par ailleurs investis dans les commissions en groupes de travail au sein de la CDC et du PETS qui concernent les projets d’agriculture locales alimentaire, la protection des couloirs végétaux, la valorisation des aspects paysagers ainsi que la transition vers une alimentation le plus locale et biologique possible à la cantine scolaire en respectant bien évidemment l’aspect financier porté par les familles.