Cambes, mot latin, signifie lieu d’échange et nous rappelle l’existence, dans les temps antiques et historiques, d’un gué sur la Garonne (le premier depuis l’Océan), en amont du bourg actuel, connu dans l’histoire sous le nom de trouée de Cambes, face à l’Isle Saint Georges (sur la rive gauche). Ce gué, emprunté par les hommes des temps protohistoriques (ce qui est confirmé par la découverte de l’épée de Cambes -âge de bronze- trouvée à cet endroit et visible au Musée d’Aquitaine de Bordeaux), fut aussi utilisé par les différentes vagues d’invasions en Aquitaine du IVème au VIIIème siècle.

       Avant l’aménagement de la route départementale au XIXème siècle, lorsque la Garonne était la seule voie de communication, Cambes, avec ses trois ports très fréquentés (Petit Port, Grand Port et Esconac) était un village de marins, de constructeurs et de maîtres de bateaux. Dans le vieux cimetière de Cambes, de nombreux capitaines reposent face au fleuve. Sur les tombes on peut apercevoir ancre, sextant, mappemonde….

        On ne pêche plus dans la Garonne l’esturgeon dont les œufs, très appréciés (caviar) faisaient le bonheur d’une maison parisienne (Prunier) qui achetait tout ce qui arrivait à Cambes, pour sa production de caviar. Toutefois les pêcheurs actuels remontent dans leurs filets ou nasses, à la saison, lamproies, anguilles et crevettes.
       Le vignoble de Cambes, 1ère côtes de Bordeaux, très bien exposé, comporte une vingtaine de propriétés (allant des petites exploitations familiales aux grands domaines) dont le vin est très apprécié.

       Au centre du village, l’église, (inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques), placée sous le vocable de Saint-Martin, atteste une implantation très ancienne. En effet, une villa gallo-romaine, située à l’emplacement du bourg est à l’origine de la commune. Un fragment de mur du IIIème siècle est visible au début du chemin Brémontier, près du chevet de l’église. Celle-ci, remaniée au XIXème siècle, fut construite au XIème siècle et possède un portail du XIIème siècle surmonté d’une belle et riche corniche sculptée. A l’intérieur on trouve des fonds baptismaux avec albâtres du XVIème siècle, un retable monumental du XVIIIème siècle dans le choeur, une chaire en stuc style Louis XV, des statues, des vitraux ainsi que de multiples tableaux.

 
                                     Jean Pierre Reynaud                                 
Association sauvegarde et mise en valeur des monuments cambais

 

 

 

Contact MAIRIE

9 route de Saint Caprais, 33880 Cambes

contacttelmairie    +33 (0) 5 56 21 85 76
          +33 (0) 9 72 91 39 50

contactmailmairie    Contactez-nous par e-mail :
            contact.mairie@cambes33.fr

(Plus d'infos...)

Plan interactif de Cambes

 

Liens utiles

 

Communauté de Communes des Portes de l'Entre-deux-Mers Conseil départemental de Gironde
SemoctomRégion Nouvelle-Aquitaine